L’ayurveda c’est quoi ?

Avez-vous entendu parler de la plus vieille médecine en Inde : l’AYURVEDA ? Vous faites du yoga, essayez de développer votre positive thinking, mettez du curcuma et du cumin partout dans vos plats ou encore les lentilles sont vos meilleures amies ? Alors cela peut vous intéresser.

Il y a presque 15 ans, alors que j’avais une belle carrière dans le marketing, je décidais de me reconvertir dans un secteur qui m’avait toujours intéressé: la nutrition. Je n’avais pas osé suivre cette voie auparavant, mais d’opter pour une plus ‘sérieuse’ à l’époque. Le souci est que je n’étais pas heureuse alors que j’avais réussi à avoir le boulot de ‘mes rêves’. Comme la vie est toujours bien faite quand on veut l’écouter, j’ai fait une deux très belle rencontre dans le travail et en vacances qui m’ont guidées vers l’Ayurveda. De fil en aiguille je me retrouve à quitter mon boulot pour faire une formation de massage ayurvédique, et ensuite de nutrition. A la suite de cette formation de massage étonnante, je me rends compte que je suis enceinte et décide de suivre la méthode de Gowri Motha, un médecin indien qui a développé: ‘The Gentle birth Method » à Londres où je vis à ce moment-là. Une deuxième révélation pour moi. Ma grossesse se passe merveilleusement bien, le bébé en pleine forme et moi aussi. Je ne peux pas expliquer pourquoi je n’ai pas continué à suivre une alimentation ayurvédique même si je fais attention à préparer une alimentation très équilibrée à l’ensemble de ma famille par conviction et de par mon métier de nutritionniste. Mais 15 ans plus tard après m’être mise au yoga régulièrement et opté pour une alimentation de plus en plus végétarienne, je décide de boucler la boucle et de réaliser une formation en diététique ayurvédique avec Tapovan : LE centre d’Ayurveda en France : https://www.tapovan.com

Ayur signifie la vie, l’élan vital, Veda signifie la connaissance. A la fois médecine et philosophie, l’ayurvéda puise ses racines dans des traditions orales et écrites datant de plus de 5000 ans. L’OMS a reconnu cette médecine ancienne pour la richesse de sa philosophie et son efficacité pour la santé.

Ce qui me plait dans l’approche ayurvédique c’est la complémentarité de celle-ci visant à prévenir les problèmes de santé aussi bien en s’occupant du physique (alimentation, exercice physique, hygiène) que de l’esprit (yoga, méditation, respiration, relation avec les autres, état d’esprit) que de l’écologie prendre soin de la terre et des autres. Cela me parle beaucoup dans notre monde très déconnecté et spécialisé.

Ici j’ai décidé de partager mes découvertes avec vous et de comment je mets en pratique ce que j’apprends. Je n’ai pas la prétention d’être une experte : en Inde l’Ayurveda s’apprend sur plusieurs années comme la médecine chez nous, mais plutôt partager mes découvertes au fur et à mesure. N’hésitez pas si vous souhaitez échanger

  1. Les bases de l’alimentation ayurvédique ?
  • Les épices :

Cumin, curcuma, fenugrec,… les épices ont une place prépondérante dans la diététique ayurvédique et pour cause elles permettent de mieux digérer les aliments et d’en tirer le meilleur profit. En fonction de sa constitution, de la saison, de notre âge,… ont choisira différentes épices soit en graines, soit en poudre. 

On prépare ce qu’on appelle le vaghar en mettant les graines des épices (graines de moutarde, graine de fenugrec,…) dans un peu d’huile de sésame ou de ghee (beurre clarifié) et on ajoute au plat ensuite ou on cuit les légumineuses dedans ensuite suivant ce que l’on veut obtenir. On peut ajouter des poudres aussi un fois que le plat est cuit ou à mi-cuisson. Bref vous l’aurez compris c’est tout un art. Je vous partagerai des recettes au fur et à mesure de mes découvertes culinaires

  • Le ghee

On utilise le ghee à la place du beurre pour les cuissons ou pour ajouter dans les plats et on le fait soit même c’est très facile. Il faut savoir qu’en Ayurveda la plupart des personnes sont végétariennes et donc peut de graisses saturées c’est pour cela qu’ils peuvent manger un peu de ghee. Prendre une plaquette de beurre, mettre dans une casserole à fond épais et mettre sur feu très doux. Au fur et à mesure écumez la mousse blanche pour enlever le petit lait ou babeurre, il existe tout fait aussi en magasin bio. Le ghee est ainsi pauvre en lactose, beaucoup plus digeste, ne s’oxyde pas et ne développe pas de substances toxiques à la cuisson et peut se conserver à température ambiante sans rancir. Il est antioxydant, bon pour le transit et l’immunité. On peut même l’utiliser en bain de bouche ou sur la peau et les cheveux mais pour commencer essayer déjà dans votre cuisine J

2- Quelques recettes

Recette du dahl aux lentilles

Les lentilles apportent une bonne source de protéines végétales et les épices permettent de bien digérer les légumineuses, on apporte également avec cette recette des légumes des oléagineux. Riche en fibre et en bons gras et très digeste, ce plat sera parfaitement équilibré quand on mange un peu de riz basmati ou un chapati avec J

Ingrédients (4 pers)

  • 150 g de lentilles vertes
  • 1 gros oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 1 cuillère à soupe d’huile de sésame
  • 1 cas de ghee
  • 1 courgette, 1 aubergine, une poignée de petits pois, 5 champignons de Paris, 1 carotte, 1 poivron, 1 navet, 1 tomate (on pourrait aussi mettre chou-fleur ou brocoli ou courge à la place de certains légumes et selon les saisons)
  • Le jus d’un citron et de la coriandre fraiche
  • 1/2 litre de bouillon cube aux légumes
  • Gingembre haché
  • Une poignée de cajou- amandes, noisettes au choix
  • 1 cuillère à café de poudre de cumin, 1 de curcuma, 1 de curry, 1 de coriandre, poivre et sel
  • Vaghar : 1 cac de graines de moutarde, 1 de graines de fenugrec, 1 pincée d’asafoetida 

Préparation (20 min)

Préparer le vagar en premier en mettant les épices du vaghar à revenir une à une dans un cas de ghee et l’huile de sésame. Puis faites-y revenir les oignons et l’ail haché. Puis ajouter et les noix, les légumes sauf la tomate et la courgette, les lentilles puis le bouillon d’eau. On met ensuite les épices en poudre sauf le curry pendant 10-15 min puis rajouter les tomates coupées en petit morceau, les courgettes coupées et le curry en poudre pendant encore 10 min et finir avec le jus de citron.

Vous pouvez le présenter avec la coriandre fraiche et quelques graines de sésame ou de courge

Régalez vous !

Chapati

Ingrédients (pour 4)

  • 125 g de farine d’épeautre semi complète
  • 2 cas d’huile de sésame
  • ¼ cac de sel
  • 100 ml d’eau tiède
  • 25 g de farine pour rouler les chapati

Préparation (20 min)

Mélanger l’eau et la farine et l’huile doucement pour obtenir une boule qui ne colle pas. Laissez reposer 1 h puis faire 5 boules que l’on aplatit ensuite au rouleau en rajoutant un pu de farine pour que ca ne colle pas.

Cuire à la poêle 1 min de chaque côté, puis essayer de les faire gonfler directement sur le feu….Pas facile mais amusant, sinon au four.

Mung (soja vert) dahl 

Ingrédients (pour 4)

  • 250 g de soja vert
  • 1 gousse d’ail
  • 1 oignon jaune
  • 1 tomate
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive ou de coco
  • ½ cuillère à café de poudre de coriandre, curcuma, cumin, curry
  • 1 cuillère à café de gingembre haché
  • Une poignée de coriandre fraiche
  • Le jus d’un citron
  • Vaghar : 1 cas de ghee ou 2 cas d’huile de sésame, ¼ cac de graines de fenugrec, 2 cac de graines de cumin, 1 pincée d’asafeotida

Préparation (20 min)

Faire sauter l’oignon, l’ail avec 1 cas d’huile de sésame ou de ghee

Cuire le soja vert à l’eau, après l’avoir rincé, à l’eau froide salée pdt 30 min, puis ajouter la tomate coupée en petits morceaux et les poudres d’épices

Faire le vaghar en laissant le ghee chauffé et en rajoutant les autres épices faire cuire à feu doux 3 min pour que les aromes se forment puis ajouter le au soja vert et finir par le jus de citron. Parsemez des feuilles de coriandre.

Riz noir cannelle, clou de girofle

Ingrédients (pour 4)

  • 300 g de riz basmati
  • 1 fois et demi le volume d’eau
  • 2 gousses d’ail
  • 1 oignon jaune
  • Vaghar : 2 cuillères à soupe d’huile de sésame ou 1 de ghee, 4 clous de girofle, 1 bâton de cannelle
  • 100 g de noix de cajou ou amandes
  • 10 graines de cardamome

Préparation (20 min)

Laver le riz 3 fois et le laisser tremper ¼ d’heure

Faire fondre le ghee et rajouter les épices du vaghar puis les noix de cajou-amandes et l’ail écrasé et les oignons émincés. Mettre le riz et après 2 min rajouter l’eau, couvrir et laisser jusque le liquide ai été absorbé.

Salade d’épinards sauce au yaourt battu

Ingrédients (pour 4)

  • 300 g d’épinard crus
  • 1 cas de jus de citron
  • 1 cas de sésame
  • 1 cas de levure de bière
  • 1 cas de sauce soja (tamari réduit en sel)
  • 1 yaourt
  • 1 cac de moutarde
  • 4 cas d’huile d’olive ou de sésame

Préparation (20 min)

Faire la sauce en mélangeant bien, laver et couper les épinards. Mélangez et régalez vous

Si vous aimez cet article, partagez-le!

Laisser un commentaire